On comprend par hydrothérapie, ces formes de traitement physique dont les effets bénéfiques se doivent à l’action thermique et mécanique exercée par l’eau sur l’organisme humain. La douche est la meilleure des formes d’hydrothérapie car la rénovation de l’eau sans que celle-ci ne cesse d’être en contact avec le corps, provoque la rénovation continue de sensations et stimulations.

De nos jours le développement de la technologie moderne a apporté à cette thérapie curative et relaxante une série d’amélioration dans les matériaux et les composants, ce qui a engendré une véritable révolution, de manière à transformer son aspect, son système constructif et son efficacité thérapeutique.

Bénéfices

  • Réaction nerveuse: réaction de sensibilité, varie selon la température de l’eau.
  • L’eau froide stimule au plus haut degré la sensibilité de périphérie, spécialement les vaisseaux superficiels, produisant une amélioration du système nerveux, cette réaction est éminemment tonique. L’eau chaude produit sur le système nerveux un effet apaisant et tonique
  • Réaction de la circulation: elle produit, selon la température de l’eau, la vasoconstriction ou la vasodilatation. Au contact de l’eau froide, les vaisseaux de périphérie se contractent, la peau pâlit et le cœur réduit ses battements en augmentant la pression artérielle. Après quelques instants, la peau rougit sous la pression artérielle et le cœur accélère ses battements. L’effet de l’eau chaude :
  • Favorise la relaxation nerveuse
  • Relaxation musculaire
  • Stimulation du système de circulation
  • Atténuation des douleurs articulaires
  • Réduit les effets du stress.

Comment prendre  la douche d’hydrothérapie ?

Comme vous pouvez l’observer dans notre page web, Inbeca dispose d’une ample gamme de douches d’hydrothérapie avec différentes prestations et utilités thérapeutiques. C’est pour cela que l’utilisation de chacune d’elle doit se faire en fonction du type et de l’état physique musculaire, mais le choix doit aussi se faire en fonction des zones du corps sur lesquelles nous souhaitons agir.

Normalement, les séances sont conditionnées par le type d’utilité thérapeutique spécifique et la durée varie entre 7 et15 minutes. Il n’est pas recommandé de réaliser une séance supérieure à 20 minutes, bien que la présence d’un thérapeute puisse être requise pour indiquer le type de douche et la durée de la séance.

On les utilise simultanément ou de manière alternée selon les bénéfices souhaités. Dans bien des cas, ces douches sont complémentaires à la phase de vasodilatation, apportée par des bains thermique, comme : le sauna finlandais, le bain de hammam, le therme romain, etc.