Le Hammam ?

Le hammam est un habitacle fermé et étanche, conçu pour être occupé par plusieurs usagers assis ou couchés, construit avec la combinaison de différents matériaux dont la caractéristique commune est la résistance à l’oxydation et à la température. Cette habitacle incorpore un équipement électrique dont la fonction principale est la génération et l’injection de vapeur à l’intérieur de la cabine, ainsi que contrôler et régler la quantité de vapeur et la température automatique. Ceci est un facteur important des cabines de vapeurs.

CLIMAT SPÉCIFIQUE HAMMAM : Température : 43 – 46ºC. Humidité : 100% HR (Humidité relative)

Caractéristiques :

  • Relâchement nerveux. Relaxation.
  • Dilatation des ramifications respiratoires. Oxygénation.
  • Humidification des voies respiratoires. Adoucissement.
  • Dilatation vaisseaux sanguins. Stimulation de la circulation sanguine.
  • Nettoyage des toxines des pores de la peau. Glandes sudoripares.
  • Evite l’assèchement de la peau.
  • Retarde l’apparition des rides.
  • Hydrate la peau et lui donne une meilleure élasticité, douceur et beauté.

Comment prendre un bain de hammam

L’effet bénéfique thérapeutique du hammam n’est pas immédiat, c’est pour cela que les séances doivent être réalisées de manière régulière.

  • Douche d’eau chaude. Début du processus d’ouverture des pores.
  • Se sécher correctement tout le corps.
  • Entrée dans la cabine
  • Demeurer dans la cabine entre 10 – 35 minutes. Avant de sortir, il est conseillé de rester 2-3 minutes assis, si le bain s’est effectué couché.
  • Sortie du hammam. Douche d’eau froide ou chaude selon les préférences.
  • Un bain d’eau chaude des pieds favorise la circulation sanguine.
  • Commencement phase 3: Phase de répétition.
  • Phase de repos: cette phase est importante puisqu’elle complète le processus de relaxation.
  • Se doucher à nouveau à l’eau tiède, pour éliminer toute la sueur.
  • Boire de l’eau si souhaité.

Les bénéfices du hammam

Du masque de beauté pour le visage au traitement bénéfique pour le corps, la vapeur peut être utile à maints égards : pour rendre au visage la luminosité perdue, pour épurer et nettoyer l’épiderme. Elle est aussi utile pour décongestionner les voies respiratoires et prévenir les rhumes typiques en époques automnale et hivernale.

Pourquoi est-il bon ? La vapeur dilate les pores de la peau, favorisant la transpiration et le nettoyage en profondeur. Il est adéquat pour les adolescents à problèmes d’acné et par son pouvoir lissant et adoucissant, pour permettre un meilleur rasage aux hommes.

Contre-indications : Le masque de vapeur n’est pas indiqué pour les personnes souffrant de dermatites, ni pour celles ayant des problèmes de dilatation de vaisseaux.

Le Hammam en profondeur

Pour épurer le corps, la meilleure des solutions est de pratiquer le bain de vapeur, appelé aussi le bain turc, reprenant les principes du « hammam », la modalité d’origine turque pratiquée en Orient depuis le XVIIIème siècle. Procéder à une « immersion » dans une brume de vapeur est idéal pour purifier le corps et éliminer, à travers l’épiderme, les impuretés et les toxines.

Pourquoi est-ce bon ? En dilatant les pores de la peau, la vapeur permet un nettoyage en profondeur et durable qui laisse l’épiderme lisse et velouté. Le flux de la vapeur chaude et humide contribue, de plus, à combattre les problèmes de voies respiratoires : gorge, nez, bronches sont soumis à des effets bénéfiques. Il exerce également un effet calmant sur le système nerveux car il permet une totale relaxation.

Contre-indications : les bains de hammam ne sont pas conseillés aux personnes qui souffrent de troubles de la pression artérielle ou qui présentent des problèmes de veines variqueuses.

Traitement : Avant de commencer le hammam, il est recommandé de prendre une douche rapide et de bien se sécher pour améliorer le processus de transpiration de la peau. On entre ensuite dans le hammam, cet habitacle doté de différents orifices par lesquels entre et sort la vapeur, et où sont disposés des bancs et des banquettes. La personne s’assoit ou se couche durant 5 à 10 minutes. Après ce laps de temps, le traitement peut prendre fin par une douche froide.

Si l’on souhaite prolonger la sudation, le mieux est d’entrer 10 minutes de plus dans le sauna. Tout de suite après, nous terminons par une douche froide, qui exerce un effet tonifiant. Enfin, avant de se revêtir, il est nécessaire de se reposer durant 10 minutes.

Précautions : Avant le traitement, il est nécessaire de boire de l’eau ou un jus de fruit pour compenser la déshydratation qu’implique la sudation.

Pour ne pas souffrir de blocages digestifs ou sentir de nausées, il est opportun de ne pas prendre de bain de hammam après avoir beaucoup mangé ou l’estomac vide.

Pour terminer et compléter le traitement, une douche froide est conseillée, ainsi que de se sécher par un massage et appliquer sur la peau une crème hydratante.

Ce n’est pas un sauna : Bien que sauna et hammam stimulent tous deux la sudation, en permettant d’éliminer les impuretés de l’organisme, il ne faut pas les confondre car il s’agit de deux traitements très différents. Le bain de hammam exerce une action à travers une chaleur humide, générée dans un endroit saturé en vapeur et exerce une action profondément relaxante.

Le « hammam »

L’origine du bain de vapeur est le bain turc, le « hammam », qui, comme une sorte de rituel, se pratique à toutes heures dans les pays orientaux. Né sous le nom de « bains publics », pour la culture orientale, le « hammam » est le lieu permettant d’oublier durant un instant, les obligations et les préoccupations de la vie quotidienne, pour consacrer un peu de temps au soin du corps mais aussi de l’esprit, à travers la relaxation et le silence.

L’idée du bain turc se doit au sultan de Constantinople qui, au XVIIIème siècle, s’inspirant des anciens thermes romains, fit construire un édifice similaire pour ses sujets, un pour les hommes et un autre pour les femmes. Les bains turcs ont rapidement vu le jour dans tous les coins de la ville, en devenant des endroits de délice et des points de rencontre entre hommes d’affaire et amis.

Il est perçu comme une espèce de « voyage de purification » : après s’être dévêtu, avec une serviette ou une toile autour de la ceinture, on passe dans une pièce dans laquelle la température est tiède. On y demeure durant 5 minutes pour que l’organisme s’habitue à la chaleur, ensuite, on passe à une autre atmosphère, plus obscure et chaude (la vapeur sort de tuyaux situés dans le sol), où on attend 5 minutes, avant de se diriger au « hammam » proprement dit.

Dans celui-ci, la température est de 50ºC et l’illumination quasi nulle. La personne s’allonge, demeure un quart d’heure entre les vapeurs, ensuite elle prend une douche et se repose. Elle revient ensuite à la première atmosphère, où elle est savonnée, et frottée sur tout le corps avec une pierre spéciale et massée énergiquement. Au final, dans la salle de repos, elle s’accommode de coussins, peut se baigner dans une eau parfumée et boit le classique thé à la menthe.

Débuts

L’histoire du bain de vapeur remonte à l’Antiquité. Populaire chez les Grecs antiques, le bain de vapeur fut adopté postérieurement par les Romains à travers le « Sudatorium » qui faisait partie des bains romains de la période d’influence de l’empire romain. En Turquie, le bain de vapeur, ou « Hamam » a survécu des milliers d’années, avec notre utilisation continue du terme « bain turc ». La pratique s’est étendue au nord de la Russie aussi, où il était connu comme le « Banja ». Les bains de vapeur étaient aussi construits en Europe, mais leur extension était probablement limitée à cause des problèmes techniques (principalement pour le réglage de la température de la vapeur) et du coût élevé de l’investissement que cela impliquait. Aujourd’hui cependant, les nouveaux projets technologiques en vapeur ont permis d’installer des hammams presque partout pour un prix raisonnable.

Qu’est-ce qu’un hammam ?

Le hammam est similaire au sauna en ce qui concerne la sudation, mais avec des conditions atmosphériques entièrement différentes, le bain de hammam non seulement relaxe et renouvelle l’énergie, mais il favorise aussi la santé et la beauté. Il fonctionne avec une efficacité maximale, des températures entre 43ºC (110F) et 46ºC (116F) et une humidité relative en dessus de 100%. Dans un bain de vapeur, la vapeur (ou le terme scientifique correct : BRUME) doit être présente de façon permanente. Ceci requiert un générateur efficace, un système de contrôle exact et une cabine bien isolée pour prévenir les pertes de vapeur

Recherche scientifique

Entre 1983 et 1986, à l’université de l’Institut Munich de Balnéologie, des essais comparatifs pour déterminer les effets du sauna, du hammam et du bain ont été menés sur le corps humain, dus aux doutes qui entouraient l’efficacité du bain de hammam. Les bains de hammam ne doivent pas être recommandés ou prescrits aux patients ayant des pathologies cardiaques connues.

L’énergie radiante devient chaleur lorsqu’elle est absorbée par des cellules vivantes. De plus les agents physiques peuvent influencer indirectement sur le système endocrinien, ainsi que l’équilibre électrolyte. La réponse biologique à « l’impulsion » de la stimulation physique du système hormonal végétatif est une réaction adaptive, qui implique le cortex surrénal et augmente les stéroïdes du sang. De fait, la corrélation entre les stéroïdes surrénaux et du sang peut être un facteur important de cette forme d’hydrothérapie. Si telle est l’intensité de la stimulation physique, cela déterminera la « tension» de ce programme de l’hydrothérapie.

La température est critique

Effets physiologiques : Le corps essaie d’augmenter sa perte de chaleur spécialement à travers la peau et les poumons. Si la température ambiante est plus élevée que celle du corps, l’unique manière de perdre de la chaleur est de suer. Le corps ne peut maintenir une température constante lorsque la température ambiante s’élève autant comme dans le bain de vapeur ou un sauna, la température du corps commence donc à s’élever. Pendant que la circulation cutanée augmente, la chaleur est acceptée plus facilement par le corps. Une circulation réduite sous la peau, réduirait la montée de température du corps, mais ceci est impossible. La montée de température du corps dépend principalement (a) de la température et du contenu d’humidité du bain de hammam, (b) la capacité de sudation du baigneur, et (c) du temps de traitement. Les températures du corps se sont adaptées pour s’étendre de 37,6ºC (99F) à 40ºC (104F). Ainsi, les changements physiologiques qui ont lieu durant le bain sont dus en partie à la montée en température du corps et en partie à l’influence des réflexes des systèmes hormonaux et nerveux, qui tâchent d’augmenter la perte de chaleur.

Les résultats de la recherche ont révélé qu’au vu des valeurs correctes de température et de durée, un bain de vapeur produit le même effet thermal sur le corps qu’un sauna et est pareillement bénéfique. Ceci est dû au fait que le niveau de saturation en humidité dans un bain de vapeur est compensé par des températures plus basses que celles d’un sauna. Le plaisir et les avantages que le bain de hammam produit dépendent d’une température correctement fixée et maintenue. Dans un bain de vapeur, la température optimale réside entre 43-46C (110-116F). Ces températures ne sont pas seulement les plus agréables mais aussi les plus bénéfiques.

Plus d’effets du bain de hammam

Le bain de vapeur est synonyme de santé et bien-être. Comme activité d’appui, un bain de vapeur est recommandé spécialement pour soulager les états énumérés plus loin, en vertu de sa haute teneur en vapeur et des avantages généraux de la chaleur humide. La liste a été confirmée par l’investigation réalisée à l’institut de Balnéologie médicale et la climatologie de l’Université de Munich : Asthme bronchial, bronchite, rhume de la zone respiratoire supérieure, toux, gorge âpre, rhumatisme non aigu.

De plus, comme mesure d’appui, le bain de vapeur est aussi bénéfique pour les personnes souffrant de : trouble du sommeil, pauvre circulation sous la peau, peau sèche, crevassée, tension musculaire, faiblesse musculaire dans les vaisseaux sanguins sous-cutanés, et sensibilité aux changements de température soudaine.

Le grand avantage du bain de hammam réside dans son effet hautement bénéfique sur la peau, une caractéristique particulièrement appréciée des femmes. La chaleur humide stimule le flux sous-cutané du sang et nettoie la peau de façon intensive, ouvrant les pores, enlevant la peau morte et les impuretés et permettant une texture de peau douce, propre et soyeuse.

Nous vous présentons ici quelques unes de nos réalisations :

Hammam saint tropez

Hammam professionnel réalisé à Saint Tropez. Banquettes de hammam suspendues

 

hammam Saint tropez 2

Hammam réalisé à Saint Tropez

 

Hammam mosaïque totale

Hammam mosaïque totale

 

Hammam professionnel réalisé à Coupvray (77)

Hammam professionnel réalisé à Coupvray (77)